Agriculture

Le 9 février 2017

 

Le 24 janvier 2017

Nos députés Ardéchois en oublient de faire ce pour quoi ils ont été élus : défendre les intérêts des Français.

Le funeste traité CETA a été adopté ce matin à Bruxelles par les amis de monsieur Fillon ( les républicains et UDI) et du parti socialiste.

Il s’agit là du coup de grâce apporté à nos agriculteurs, à nos éleveurs qui au-delà de l’abaissement tragique de nos normes sanitaires (OGM, boeuf aux hormones), vont être en concurrence déloyale face à une viande importée de 40% moins chère avec la conséquence d’une perte de 50 000 emplois en France.

Encore une fois, il s’agit là d’une trahison de nos députés socialistes Ardéchois et notamment de monsieur Terrasse qui a déclaré soutenir ce traité en indiquant qu’il était une bonne chose pour la France.

Soumis à l’union européenne et cantonnés dans une idéologie ultra-libérale et mondialiste, nos députés Ardéchois en oublient de faire ce pour quoi ils ont été élus : défendre les intérêts des Français.

Marine le Pen et nos députés Front national ont bien entendu voté contre cet accord de libre échange. Les Ardéchois n’oublieront pas cette trahison et sauront le leur faire rappeler lors des prochaines échéances électorales.

Céline PORQUET

 

Le 26 juillet 2016

 

Communiqué de presse

Une double peine pour nos producteurs de cerises Ardéchois…

Depuis le 1er février 2016, nos producteurs de cerises Ardéchois ne peuvent plus utiliser le DIMETHOATE®, seul pesticide efficace contre le moucheron drosophila.

Leurs productions sont saccagées et notre filière menacée, car en plus de ne pas pouvoir se défendre contre ce moucheron pour sauver leur production , ils se voient imposer une concurrence déloyale par l’Union européenne qui elle, autorise le DIMETHOATE® et des cerises traitées avec ce pesticide se retrouvent quand même sur nos étals notamment par le biais des réexpéditions via les pays de l’U.E malgré la clause de sauvegarde nationale.

C’est la double peine pour nos producteurs!

Nos agriculteurs, nos producteurs sont pieds et mains liés face à la destruction de leurs filières, conséquence de choix politiques irresponsables de l’UMP/PS et rien n’a été fait en amont pour aider nos agriculteurs afin de pallier l’interdiction de ce pesticide (filet anti insecte selon les secteurs) et aucune demande n’a été faite afin de financer la recherche de solutions alternatives urgentes.

A défaut de trouver des solutions et de faire preuve de bon sens, le parti socialiste fait ce qu’il fait de mieux………...aide et subvention pour compenser la perte de production.

 

“ A ce rythme là , dans quatre ou cinq ans, il n’y aura plus de fruits produits en Ardéche, tout sera importé des pays étrangers “ (agriculteur Ardéchois / dauphiné 26/07/2016)

 

Le Front National fait preuve de pragmatisme, de cohérence et refuse que nos filières françaises et notre savoir faire français soient sacrifiés sur l’autel du mondialisme imposé par l’union européenne et soutenu par l’UMPS

Il est urgent de pouvoir décider , enfin, de ce qui est bon pour nous sans avoir à subir une concurrence déloyale imposée par l’union européenne et de pays qui ne respectent pas les mêmes normes environnementales, sanitaires et qui rend caduques les décisions prises au niveau national.

Céline Porquet

 

Le 02 juillet 2016

Communiqué de Presse

Non à l’accord Canada/UE (CETA)…...nos éleveurs,nos entreprises d’abord!

L’accord Canada /UE, traité commercial en cours de négociation, est qualifié d’accord historique par notre gouvernement et en particulier par Pascal TERRASSE, Député socialiste Ardèchois .

Ce traité est néfaste pour nos éleveurs car ils se retrouveront  en concurrence déloyale face

aux éleveurs canadiens ayant des coût de revient moins élevés généralement de 25%.

Soulignées par la fédération nationale bovine, les normes canadiennes sont beaucoup plus laxistes que les normes françaises notamment, sur le plan des hormones , des normes environnementales ainsi que sur le  bien être animal.

Insatisfaites, les multinationales pourront traîner les États membres devant un tribunal d’arbitrage composé d’experts et donc…….devant une justice privé!

Les intérêts de notre pays, de nos éleveurs, de nos entreprises doivent être enfin considérés

et défendus, par conséquent, les négociations du traité CETA, frère jumeau du TAFTA doivent être stoppées.

L’engagement du député socialiste Pascal TERRASSE pour ce traité de libre échange est tout simplement scandaleux et va à l’inverse de la mission d’un député, qui est de défendre les intérêts de la France d’abord!

Notre pays doit  retrouver sa pleine et entière souveraineté afin de défendre, protéger et pérenniser ses intérêts nationaux.

 

Céline PORQUET

 

le 3 mars 2016, lettre ouverte Tour de France/viticulture  envoyée à :

- Monsieur Pascal Terrasse, député Ardèche

- Monsieur Hervé Saulignac, président du conseil général Ardèche

- Monsieur Jean Paul Croizier, président de la DRAGA

- Monsieur Pierre Peschier, maire de Vallon Pont d'Arc

- Monsieur Jean Marc Serre, maire de Bourg Saint Andeol

Lettre aux apiculteurs Ardéchois le 01022016

Le 17 février 2016, rencontre et échange avec un apiculteur Ardéchois à Banne (sud Ardéche)

Apiculteur à Banne (07)

Date de dernière mise à jour : 14/02/2017

×