Gaz de schiste / Ecologie

Le 24 janvier 2017

Nos députés Ardéchois en oublient de faire ce pour quoi ils ont été élus : défendre les intérêts des Français.

Le funeste traité CETA a été adopté ce matin à Bruxelles par les amis de monsieur Fillon ( les républicains et UDI) et du parti socialiste.

Il s’agit là du coup de grâce apporté à nos agriculteurs, à nos éleveurs qui au-delà de l’abaissement tragique de nos normes sanitaires (OGM, boeuf aux hormones), vont être en concurrence déloyale face à une viande importée de 40% moins chère avec la conséquence d’une perte de 50 000 emplois en France.

Encore une fois, il s’agit là d’une trahison de nos députés socialistes Ardéchois et notamment de monsieur Terrasse qui a déclaré soutenir ce traité en indiquant qu’il était une bonne chose pour la France.

Soumis à l’union européenne et cantonnés dans une idéologie ultra-libérale et mondialiste, nos députés Ardéchois en oublient de faire ce pour quoi ils ont été élus : défendre les intérêts des Français.

Marine le Pen et nos députés Front national ont bien entendu voté contre cet accord de libre échange. Les Ardéchois n’oublieront pas cette trahison et sauront le leur faire rappeler lors des prochaines échéances électorales.

Céline PORQUET

Le 27 novembre 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

Projet Éolien…….Stop au mépris des Ardéchois

Un projet industriel d’une dizaine d’éoliennes est en cours sur le plateau d’Issarlès en Ardèche, se rajoutant aux 63 éoliennes déjà présentes sur notre territoire.

Malgré la mobilisation de l’association de défense du plateau d’Issarlès, de nos agriculteurs et des habitants de la haute Ardèche qui alertent sur l’impact négatif de ce projet sur leur qualité de vie et sur les 185 hectares agricoles, nos députés socialistes Ardéchois ainsi que Laurent Wauquiez font les sourds d’oreilles avec un mépris inadmissible, ne répondant pas aux courriers, à l’opposition des Ardéchois à ce projet et laisse cette ruralité, ces agriculteurs récalcitrants au projet subir des menaces et des pressions intolérables.

Ces éoliennes défigurent nos paysages de manière irréversible et l’intérêt écologique est quasi nul car ce dispositif doit être complété par des centrales thermiques fonctionnant avec du combustible fossile …….sans oublier le mirage économique vendu qui ne fera qu'augmenter les factures d’énergie pour les ménages sans aucune retombée industrielle locale.

Par un courrier envoyé ce jour, au préfet d'Ardèche, députés et élus locaux, je demande le gel des négociations en cours et la mise en place d’un référendum local dans les communes concernées afin que les Ardéchois s’expriment sur un projet qui va impacter leur bien vivre.

Le Front National défend une autre politique énergétique, fondée sur des technologies d’avenir viables, sur le respect de l’argent public et sur une authentique écologie libérée des divagations idéologiques des Verts et des socialistes,  incohérentes et  enfermées dans un libre- échange et un ultralibéralisme qui va contre toute logique écologique.

Céline PORQUET

Le 18 mars 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

Non au gaz de schiste

Lors de l’assemblée plénière du 17 mars au conseil régional Auvergne Rhône Alpes,j’ai soulevé lors de mon intervention l’incohérence du parti socialiste .

En effet, depuis quatre aux affaires, ils ne sont pas revenus sur les ambiguïtés de la loi de 2011 “JACOB” afin d’éviter la réattribution du permis de Montélimar à TOTAL et de mettre un terme à la centaine de renouvellement de permis actuellement en cours.

Ou sont les engagements pris lors de la COP21?  

J’ai soulevé également l’incohérence de Monsieur WAUQUIEZ qui a récemment déclaré son opposition à l’exploitation et à l’exploration du gaz de schiste.

Nous ne pouvons qu'apprécier ce changement de position de Monsieur WAUQUIEZ car je rappelle que le parti qu’il représente se dit “PRO Gaz de schiste” et qu’en 2013, il a été signataire d’un projet de loi favorisant l’exploration du gaz de schiste avec toutes les conséquences que cela engendre.

Dans le cadre de mon mandat de conseillère régionale, j’ai réaffirmé notre opposition à toute exploration/recherche ou exploitation du gaz de schiste sur le territoire et a demandé l’abrogation du permis de “Montelimar” en votant favorablement  le voeu 005 lors de l’assemblée plénière.

 

Céline PORQUET

Mon intervention à l'assemblée pléniere du 17 mars 2016 au conseil régional Auvergne Rhône Alpes concernant notre opposition à l'exploration / à l'exploitation du gaz de schiste et le retrait du permis de Montelimar.

Le 28 février à Barjac, mobilisation contre le gaz de schiste.

12792085 455660491292131 3615428176874234034 o 1

Le 21 janvier 2016

Communiqué de Presse

Gaz de schiste: massacre environnemental et incohérence du gouvernement

Malgré la loi de 2011 qui interdit l’exploitation et l’exploration de gaz de schiste par la technique de la fracturation hydraulique , le recours de Total est en phase d’être validé pour le permis de Montélimar, pas moins de cinq départements (Hérault,Drôme,Ardèche,le Gard et le Vaucluse)seront concernés par des conséquences dramatiques. Quelles que soient les pratiques d’extractions utilisées, fracturation hydraulique ou fluoropropane, elles s'accompagnent d’une pollution irréversible du sol Français et de la production d’un gaz puissant à effet de serre.

Qu’en est- il de la loi de 2011 ? qui interdit l’exploration du gaz de schiste, qu’en est il de la COP21 et des engagements pris par le gouvernement en décembre 2015 ?

Avec la technologie et les pratiques actuelles, la validation de ce permis ne serait qu'un désastre sanitaire, écologique et économique.

Il est urgent d'investir dans la recherche afin de trouver des pratiques propres, non polluantes, afin de préserver notre environnement et notre santé.

Le carcan austéritaire européiste nous interdit toute politique industrielle, budgétaire ou monétaire nécessaire pour une vrai politique énergétique. Il est urgent de retrouver notre souveraineté, pour qu’une transition énergétique digne de ce nom, cohérente et crédible soit possible.

 

Céline PORQUET

Date de dernière mise à jour : 24/01/2017