Immigration/communautarisme

Le 30 octobre 2016

Céline PORQUET , invitée de l'émission C POLITIQUE

Le 22 octobre 2016

Plus d’une centaine de patriotes se sont rassemblés le samedi 22 à Chomérac afin de dire “Non aux migrants dans nos villes et villages”

Bravo à tous pour votre mobilisation!

Céline PORQUET

Le 23 septembre 2016

Communiqué de presse

Nos communes sans migrants!

Le Front National Ardèche et de nombreux Ardéchois étaient présents pour soutenir le Front National Drôme et s'opposer à l'accueil des migrants à Allex.

L’immigration massive, par les problèmes économiques, sociaux, sécuritaires et identitaires qu’elle entraîne, n’a sa place ni dans les campagnes ni dans les villes.

Sans aucune concertation avec les maires et les habitants, le gouvernement socialiste répartit les migrants de Calais dans nos communes, dans nos campagnes en prétextant avec le coeur en bandoulière que ces personnes sont des demandeurs du droit d’asile.

Ils sont en réalité pour une très grande partie des migrants économiques et ce droit d’asile est devenu une nouvelle filière de l’immigration clandestine.

Très bientôt et encore en  Ardèche, d’autres migrants seront imposés par les socialistes dans nos villages au mépris de toute démocratie et d’une 5ème république.
Occupons-nous des nôtres d'abord!8 millions de pauvres et 3 millions de SDF en France qui ne font malheureusement pas partie des priorités de notre classe politique.

Le Front National Ardèche s’oppose fermement à cette folie et à la multiplication de petits Calais sur nos territoires.Un courrier a été envoyé au préfet de l'Ardèche afin de connaître les lieux d’accueil et de soumettre un référendum local afin que la population concernée s’exprime.

Céline Porquet

cosigné par Odile Lasfargues Bouyon et Thierry Arsac

 

Le 21 septembre 2016

Laurent WAUQUIEZ censure le vœu du Front National sur les migrants

Prétextant l’article 1.18 du règlement intérieur du Conseil régional qui limite le nombre de vœux déposables par les groupes politiques, Laurent WAUQUIEZ a déclaré irrecevable le vœu du Front National sur les migrants, afin de mieux se réserver, et dans des termes similaires, le sujet.

Or, il avait refusé de mettre aux voix le vœu précédent du FN le 7 juillet dernier. Le groupe Front national n’a donc pas atteint le quota fixé par le règlement intérieur. La Direction des Assemblées et le Cabinet du Président, saisis par courrier, jouent la montre et ne daignent pas répondre à nos objections parfaitement fondées.

Qui plus est, il est assez cocasse de voir l’Exécutif s’abriter derrière un des articles du règlement intérieur, alors qu’il en viole allègrement d’autres (comme celui relatif à la publication des délibérations du Conseil régional).

Laurent WAUQUIEZ utilise son règlement intérieur comme d’autres font leurs courses, retenant tel article pour mieux négliger tel autre.

Après les interventions minutées à la seconde, après la dictature du micro coupé, voici maintenant que M. WAUQUIEZ joue de son règlement intérieur en fonction des circonstances et de ses intérêts.

Les Auvergnats et les Rhônalpins sont de moins en moins dupes des manœuvres du député-président de région-président des LR désormais bien engagé dans la campagne de son mentor Nicolas SARKOZY.

Le Front National saura se faire entendre.

Communiqué du groupe Front National

au Conseil régional Auvergne–Rhône-Alpes

 

Le 14 septembre 2016

Communiqué de presse

Stop à ces sacrifices barbares!

Lundi 12 septembre dans les quartiers de la rochette et de la Souteyranne à Bourg Saint Andeol, les forces de l’ordre ont découvert plusieurs moutons égorgés dans deux garages.

Certains habitants avaient prévenu les gendarmes après avoir entendu des cris d’animaux agonisants!

Chaque année, à l’occasion de l’Aïd el Kébir, 200 000 moutons, béliers, chèvres et bovins sont égorgés dans notre pays.

60% des abattoirs français pratiquent l'abattage rituel! Ceci est le résultat une fois de plus de la soumission du gouvernement aux revendications communautaires.

Ces pratiques barbares n’ont pas leurs places dans notre pays, elles sont contraires à la réglementation française, à nos lois qui imposent l’étourdissement avant l’abattage afin de diminuer la souffrance des animaux.

Le Front National propose l’interdiction de l’abattage rituel en imposant l’étourdissement préalable, l’intensification des contrôles sanitaires dans les abattoirs ainsi qu’un étiquetage clair sur les produits afin d’informer les consommateurs.

 

Céline Porquet

 

Le 14 septembre

Communiqué de presse

OUI à la France!

A l’heure où de plus en plus de français  expriment des réticences sur l’installation de signes islamistes dans l’espace public, Monsieur Olivier DUSSOPT, député socialiste de l’Ardèche, maire d’Annonay et président de l’Association des petites villes de France  (APVF ) vient de diffuser une note à l’ensemble des maires de petites villes sur ce que dit la loi  sur toute «  manifestation vestimentaire des croyances religieuses » Dans cette note, il est rappelé aux élus que «pour le Conseil d’Etat,la liberté demeure le principe et l’interdiction l’exception»

Ainsi donc, à défaut d’un gouvernement – soutenu par   Mr. DUSSOPT  – qui prenne ses responsabilités, pour généraliser la prohibition à tous les vêtements islamistes dans l’espace public, le président de l’APVF laisse les maires se débrouiller localement, légiférer et interdire les vêtements prosélytes -  revendication identitaire opposée à l’identité française - se référant à une religion précise et donc interdits, de ce fait, dans l’espace public laïc.

Le Front National rappelle  que nos libertés publiques subissent quotidiennement les agressions d’un groupe minoritaire envahissant qui se joue de nos lois. Il lutte contre ce message hostile à la France, à ses valeurs, à sa culture, à sa laïcité, à sa civilisation et à ce refus d’assimilation et d’intégration. Comme l’énonce  notre Constitution , la République est une et indivisible, par conséquent, elle ne doit ni subir ni reculer face à des revendications communautaires d’un islamisme radical incompatible avec les lois de la République.

Odile Lasfargues Bouyon

Responsable 2ème circonscription Ardéche

 

Le 13 septembre 2016

Communiqué de presse

Migrants:les communes sacrifiées sur l’autel du « vivre ensemble dans l’insécurité »

Dans sa hâte de démanteler la jungle de Calais, le gouvernement démontre une fois encore un art consommé du n’importequoitisme. Les migrants illégaux, candidats au passage en Grande-Bretagne, vont en effet être répartis (selon quels critères, selon quelles modalités ?) sur l’ensemble du territoire national, exception faite semble-t-il de l’Ile-de-France considérée comme « saturée », et de la Corse, pour des raisons qui semblent relever du particularisme local…

A cette loterie mortifère, c’est notre région Auvergne-Rhône-Alpes qui décroche la palme avec 1784 migrants attendus pour… 379 places disponibles.

On sait déjà que parmi les communes sacrifiées sur l’autel du « vivre ensemble dans l’insécurité » on trouve Allex dans la Drôme et Saint-Denis-de-Cabanne dans la Loire… Qui seront les autres ? Sur quels autres points de la carte de notre région les hauts-fonctionnaires non élus du Ministère de l’Intérieur poseront-ils la pointe de leur feutre rouge ?

Le gouvernement avait initialement prévu le relogement de 2400 migrants « seulement ». On en est désormais à plus de 10 000… Jusqu’où iront les mensonges de Hollande, Valls et Cazeneuve ?

Comme dans la Drôme ce week-end dernier, le Front National sera aux côtés des élus locaux et des populations pour refuser les diktats du gouvernement et de ses préfets qui n’ont qu’un seul objectif : répartir une immigration illégale dont personne ne veut.

Communiqué du groupe Front National

au Conseil régional Auvergne–Rhône-Alpes

Cosigné par Céline Porquet, conseillère régionale

Le 18 aout 2016

Le burkini....... une des conséquences du recul de la laïcité

Le député socialiste Pascal Terrasse se plaît à donner des leçons sur l'islamisme radical, les origines etc........ cela confirme une fois de plus sa déconnexion totale avec les Ardéchois.

Au delà du fait qu'il insulte une fois de plus le Front National en le qualifiant de raciste et anti musulman sur sa page facebook, il insulte également une bonne partie des Ardéchois qui font confiance au Front National.

Incapable d'agir avec fermeté contre l'islamisme radical, Monsieur Terrasse insulte sur les réseaux sociaux.............

Les français n'ont pas besoin de cours ou d'informations sur le sujet ,ils veulent des faits, des actions concrètes pour lutter contre l'islamisme radical.

Le burkini est une des conséquences du recul de la laïcité dans notre pays depuis des années et cautionné par nos dirigeants UMPS.

Interrogé par l'AFP et surpris par les maires ayant pris des arrêtés, Monsieur Terrasse a reconnu qu'il y avait deux conceptions de la laïcité au PS et qu'il appelait à un débat concernant le burkini.

C'est scandaleux et les Ardéchois s'en souviendront!

Je m'oppose fermement au burkini et à toutes revendications communautaires.L'islamisme radical doit être enfin combattu!

Céline Porquet

Le 23 juillet 2016

Communiqué de Presse

Des mots, encore des mots!

Dans le cadre du vote de la prolongation de l'état d'urgence, les amendements sur la fermeture administrative des mosquées islamistes qui menacent l'ordre public, ont été rejetés à 164 voix contre 139. Je note que la voix d' Olivier DUSSOPT, député socialiste de la 2e circonscription de l'Ardèche en fait partie. Je note que les deux autres députés socialistes ardèchois, Pascal TERRASSE et Sabine BUIS étaient absents de ce vote.

Il s'agissait pourtant d'une des mesures nécessaires afin de combattre les assassins qui tuent et tueront encore des innocents. "Nous sommes en guerre". Belle déclaration ! A l'écoute de tous les amendements refusés, égrainés à l'Assemblée Nationale ,rien ne sera fait pour gagner cette guerre.

Les raisons électorales priment sur la protection du peuple.

Odile lasfargues Bouyon,resp.2eme circonscription Ardèche

Septembre 2015, à Privas

Capture

Le Front National d'Ardèche manifeste devant la Préfecture contre la politique immigrationniste de Privas qui conforte les clandestins déboutés du droit d’asile, alors que des Français toujours plus nombreux doivent faire face à la précarité, contraints pour des milliers d’entre eux de dormir dans leur voiture et même dans la rue.

Dans un rapport publié par la presse, la Cour des comptes rend ses conclusions sur la gestion désastreuse du droit d’asile en France aussi bien sous les mandats Sarkozy que Hollande, confirmant l’ensemble des analyses faites par le Front National depuis des années.

Ce rapport révèle le coût mirobolant de l’asile pour notre pays : plus de 2 milliards d’euros par an, pour des flux chaque année plus importants et toujours moins maîtrisés, 99% des demandeurs d’asile déboutés restant sur le territoire !

Au coût des nouveaux arrivants s’ajoute donc celui des anciens qui ne sont pas expulsés alors qu’ils font l’objet d’une obligation de quitter le territoire.

L’asile est devenu un droit totalement dévoyé, très loin de sa philosophie d’origine et constitue une filière à part entière de l’immigration massive. Les gouvernements successifs, de l’UMP comme du PS, mentent effrontément sur l’ampleur du phénomène et portent une responsabilité très lourde dans ce qui s’apparente plus que jamais à une submersion migratoire.

La France, contrainte par les règles européennes de régler l’intégralité les dépenses des demandeurs d’asile (logement, soins, allocations journalières), doit désormais prendre les décisions qui s’imposent au risque d’une asphyxie générale de son système d’accueil.

Le Front National demande que la France dénonce immédiatement les règles européennes sur l’asile, et déclare un moratoire en gelant toute nouvelle demande le temps de revenir aux sources de ce qu’est l’asile, avec des chiffres infiniment plus restreints.