IMPOTS / TAXES

Le 20 septembre 2016

Lettre ouverte / réponse à Olivier Pévérelli, maire de Le Teil

Monsieur Le Maire,

En réponse à votre lettre reçue le 07 septembre faisant suite à mon courrier du 10 août 2016 vous demandant des précisions sur l'attribution de subventions et la hausse d'impôt que vous effectuez dans la commune de Le Teil.

Je trouve assez surprenant qu’en votre qualité de maire de la commune de Le Teil, vous ne sachiez pas les forces politiques en présence dans votre conseil municipal.

En effet, le Front National / Rassemblement Bleu Marine n’a aucun élu siégeant dans le conseil municipal de Le Teil et ceci depuis plus d’un an.

Sachez monsieur le maire, que dans un contexte où le contribuable est accablé de taxes et impôts par une politique nationale que vous soutenez et cautionnez, il est tout à fait normal de devoir se justifier surtout quand on demande au Tellois comme vous le faites de payer encore plus d'impôts et avec des dépenses sous l’intitulé, je cite le procès verbal:

Associations d'intérêts municipaux

Politique de la ville (à répartir)     9000.00 €

Divers (à répartir)                      11030.00 €

Associations Teilloises

Divers (à répartir)                        3 920.00 €

Beaucoup de vos contribuables ont été choqués et m’ont interpellé sur ces dépenses où le moins que l’on puisse dire, c’est que les bénéficiaires mentionnés sont assez vagues.

Nous estimons au Front National que l’argent public doit être respecté et nous nous faisons une très haute idée, à juste titre, de la démocratie et de son respect.

Ma demande était tout à fait sincère, cordiale et  justifiée. Je déplore le mépris dont vous faites preuve dans votre courrier à l’égard de votre opposition et des Tellois voulant participer à la vie politique et démocratique de notre pays.

Recevez monsieur le maire mes sincères salutations

Céline PORQUET

 

Le 26 aout 2016

Communiqué de presse

Le chômage en Ardéche ……….progresse

Les chiffres de juillet ont été publiés hier soir et progressent de 0.2% sur un mois et de 2.5% sur un an en Ardéche.

En Auvergne Rhône Alpes, notre département est le plus touché par le chômage de masse, il connaît depuis des années une hausse constante pour atteindre aujourd’hui 11%.

Sans surprise, les grandes déclarations de nos députés socialistes Ardéchois sur le pacte de responsabilité, le  plan d’urgence et la promotion des  contrats aidés, embauche PME……. n’ont rien changé.

Aucune des mesures prises ne peut créer de l’emploi et à défaut de pouvoir agir structurellement en faveur de nos entreprises, les aides se multiplient !

La baisse de l’impôt annoncée pour nos entreprises en 2018 est une bouffée d'oxygène plus que nécessaire à nos entreprises, mais elle est trop restrictive et le gain pour nos PME est dérisoire pour avoir un impact réel et bénéfique.

Nos entreprises sont écrasées par les impôts, taxes et normes et ne peuvent pas être compétitives face à des pays n’ayant pas les mêmes charges et contraintes.

Les socialistes semblent ignorer que les entreprises produisent, investissent et donc embauchent que quand la demande est là et que les carnets de commandes sont remplis.

Avec le Front National, une nouvelle politique économique doit être appliquée pour faire reculer le chômage.

Il faut cesser cette soumission à l’union européenne et à ses directives néfastes appliquées par nos dirigeants afin de pouvoir appliquer un patriotisme économique en privilégiant nos entreprises françaises pour les marchés publics et un protectionnisme intelligent pour lutter contre la concurrence déloyale. Le RSI doit être enfin réformé et les charges qui pèsent sur nos entreprises doivent être réellement diminuées et plus juste face aux grands groupes.

 

Céline Porquet

 

Le 09 aout 2016

Lettre ouverte à Olivier Pévérelli, maire de Le Teil

Monsieur Le Maire,

Vous avez augmenté la taxe d’habitation sur votre commune, 12.94% en 2015 à 13.46% en 2016 et vous avez supprimé le poste d’un brigadier dans la police municipale, la raison évoquée dans le procès-verbal est la situation financière et budgétaire de la commune.

J’estime que le service public est un dû aux habitants et par conséquent, ne doit pas être soumis à une certaine rentabilité, je tiens à vous exprimer mon profond regret face à cette décision.Les contribuables sont dans une situation de plus en plus difficile face à cette fiscalité écrasante et à la baisse des services publics. Ils exigent à juste titre que chaque euro dépensé soit justifié. Suite à la demande légitime d’habitants de Le Teil, et dans le cadre de l’article 1er de la loi du 17 juillet 1978 qui garantit un droit d'accès aux documents communaux, je vous demande par la présente, l'accès aux dossiers associatifs relatifs aux montants ci-dessous:

Le 7 avril 2016, vous décidez l’attribution sur l’article 657 des subventions suivantes, auxquelles je dois souligner le manque flagrant de précisions dans le procès-verbal:

Associations d'intérêts municipaux

Politique de la ville (à répartir)     9000.00 €

Divers (à répartir)                      11030.00 €

Associations Teilloises

Divers (à répartir)                        3 920.00 €

Ainsi que des précisions sur les remises gracieuses effectuées sur 10 factures en mars et avril 2016 auxquelles également aucune précisions n’est mentionnées dans le procès-verbal.

Convaincue de votre attachement au respect de l’argent public et à une transparence sans équivoque, je suis persuadée que vous porterez toute l’attention nécessaire afin de répondre aux interrogations des habitants de Le Teil et aux miennes.

 

Dans l’attente, je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, mes salutations les plus cordiales.

Céline PORQUET

 

Le 04 juin  2016

 

Hausse de la ficalité en 2016 / STOP!

 

Date de dernière mise à jour : 20/09/2016

×